Les voila partis, murmura le guerillero en se versant un plein gobelet de mezcal qu’il avala

Des heures. Le comte et son guide se frayerent assez difficilement un passage a travers la foule, jusqu’a la prison, devant laquelle veillaient de nombreux factionnaires. Il se complait a vouloir cette petite Jules: en meme temps que la cause des plus extatiques joies, cette possession sera pour Israel un triomphe, et le droit legitime du vainqueur en cette guerre de l’or prechee par les rabbins comme la seule revanche possible. Il y a des moments ou j’enverrais la fortune au diable. Des perdreaux qui buvaient dans un petit champ de vigne, firent sursauter la voyageuse lorsqu’ils s’enleverent derriere elle, avec ce bruit de vent subit qui se dechaine. Parlez-lui de tout cela. Apres cet echange mutuel de bons procedes les deux interlocuteurs se separerent, le vieillard rentra dans l’interieur du rancho et l’officier sortit pour installer le bivouac de sa troupe.

Ses yeux se levent, et c’est le lustre enorme, le cru du gaz, les loges gorgees de femmes en clairs dominos et de gants blancs applaudisseurs; ses yeux se baissent, et c’est un enchevetrement de corps assombris: le trille de ces deux teintes adverses accotees. Maurin triomphait, grave. Oui, parce que nous sommes maitres de votre vie. Quand cela fut fini, Pastoure, toujours immobile et tenant toujours son lievre au-dessus de sa tete car, jusque-la, un faux mouvement aurait pu compromettre l’heureuse arrivee de l’evenement qui se preparait en lui, reprit tranquillement d’une voix calme et haute: –Si c’est un coup de canon, il n’est pas rate, celui-la! Et si c’est une parole, elle est bougrement bien dite.

A une portee de fusil dans la plaine, on apercevait en effet un homme conduisant un cheval par la bride; un fardeau assez volumineux etait attache sur le dos de l’animal. C’est quelque chose, dit-il, qui pourrait servir a un juge. Quand on me fache, on n’a pas a me le demander, parce qu’on le sait tout de suite. .

. Une demi-once! s’ecria-t-il d’un air radieux. Maurin prit la parole: –Sandri, ce que j’ai au carnier, par la prudence de mon ami Pastoure, nous le partagerons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.